• AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978 AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978 Souvenez-vous ! il était une fois l'Amoco et autres ... des chanteurs ont écrit sur l'Amoco : Alain Barrière en autre .. voir vidéo ...AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978 cet organisme est basé à Brest !

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978 MOI à Portsall bien après ! plus de 20 ans après !

      

     AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

    C'est notre Conscience !

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978 C'est du sérieux ! tempête Force 9

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978 L'Ancre de l'Amoco ( sur la jetée -port -pour ne pas oublié, un trophée! ??? )imagine la dimension !

     AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

    Photo sans pollution ! beauté de la mer et du port

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978 Le maire de Portsall , Alphonse Arzel et ceux qui ont oeuvrés pour les dédommagements face aux lobbyes du pétrole et les USA connus pour leur cabinets d'avocats implacables  ! l's irréductibles bretons ont gagné une belle bataille ! bravo

     AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

    AMOCO-CADIZ - naufrage 16 mars 1978

     

                                           AMOCO-CADIZ - naufrage le 16 mars 1978 !

    • Chronologie des évènements :

     16 mars 1978

    • 9h45 : L'Amoco-Cadiz tombe en avarie de gouvernail
    • 11hOO : le pétrolier demande l'assistance d'un remorqueur et se situe à 10 miles au Nord d'Ouessant
    • 11h28 : le Pacific fait une offre de service de type "LLoyd's open form" à l'Amoco-Cadiz qui dans un premier temps la décline
    • 12h00 : Longue tractation sur la monnaie de l'assistance
    • 13h15 : le remorqueur Pacific allemand arrive. 1è tentative de remorquage
    • 13h30 : une première remorque est passée.
    • 15 h00 : Les 2 navires dérivent vers l'est. Le vent forçit
    • 16h 18 : La remorque casse. Le vent est plein ouest de force 8 avec des rafales de 9 à 10.
    • 21h00 : l'arrière du pétrolier talonne par 18 mètres de fond, ce qui provoque une voie d'eau à la machine et la perte de l'énergie électrique.
    • 21h40 : L'arrière touche une nouvelle fois, , le pétrole commence à s'échapper
    • 22h00  : Après 5 tentatives, la 2è remorque est passée, mais c'est trop tard. Le pétrolier s'échoue définitivement sur les roches de Portsall.Plusieurs citernes se déchirent.
    • 21h 18 : Le capitaine du pétrolier envoie son premier SOS, demandant une assistance immédiate si possible par hélicoptère. Un Super Frelon décolle alors de la base de Lanvéoc-Poulmic et fait route vers le pétrolier.
    • 23h55 : Début des opérations de sauvetage des naufragés : 3 opérations d'hélitreuillage permettent de sauver la totalité des 44 hommes présents à bord.

    Début avril 1978

    •      la totalité de la cargaison (227 000 tonnes) s'est déversée en mer
    •      360 km du littoral breton est souillé, c'est Une Grande Marée Noire

    Causes directs/indirectes

        DSC 3 : culture de non-communication : trop longues négociations et difficiles entre le Pacific allemand et le pétrolier qui reffuse son aide une 1è fois ! précieux temps perdu !

    Culture nombriliste ! le capitaine Barbari (!) de l'Amoco-Cadiz n'envoie son 1è message qu'à 23h18 alors que la situation est dramatique avant.... etc ! panne de gouvernail, mauvais temps, absence de coordination, stocks d'urgence su plan Polmar vite dépassés, personne sur ne connaissait son rôle dans ce type de situation argent etc ,un incident 'mineur se transforme en une crise grave ..... lire sur WIki

    Conséquences :

    Bilan environnemental

    • Pollution de 360 km de littoral entre Brest et St Brieuc
    • Les peuplements animaux et végétaux de l'estran meurent en masse ( oiseaux mazoutés, cadavres de phoques gris, ) englués sous le pétrole et enlevés avec lui parr les jets d'eau à haute pression et les pelles nettoyeuses.
    • Entre 19 000 et 37 000 oiseaux morts, 6 400 tonnes d'huîtres, les récoltes d'algues et de coquillages sont gravement affectés.

    Bilan moral : 7 000 bénévoles et autant de militaires se mettent à nettoyer les rochers, les plages, au côté des riverains (grande solidarité)

    L'état et les communes engagent aux Etats-Unis un long et difficile procès contre la société Amoco. Au bout de 14 années de procédure, ils finissent par avoir 1 257 milliards d'indemnités ( à peine la moitié des sommes demandées)

    les 1300 pêcheurs des quartiers maritimes de Brest, Morlaix et Paimpol doivent stopper leur activité : la^pêche en mer est fermée du jour de l'accident jusqu'au la fin du mois d'avril. L'Ostréiculture souffre beaucoup ! huîtres détruites d'où un manque à gagner important !

    La saison touristique est affectée par une baisse d'influence, sauf les curieux et ils furent nombreux !

    L'administration maritime met un plan d'aide aux pêcheurs les plus touchés. (aides financières)

    Création du Cedre

    Le  gouvernement mofifie son plan de lutte (le plan Polmar), acquiert des stocks de matériel (les stocks Polmar) et impose des Rails de Circulation En Manche ! Le rail d'Ouessant

    >>> Vous connaissez la suite et les autres naufrages .. d'autres pétroliers pollueurs, pavillons de "Complaisance; équipage .. et le Pognon .. Hélas .. pas servi de leçons, et je suis sûr que certains capitaines et Armateurs s'en foutent malgré la surveillance du rail d'Ouessant par la Marine Nationale ! etc ... tristesse , je ne voulais, nous ne voulions Plus Jamais revoir Cela ? nous les habitants de ce Littoral si beau .. Bretagne en colère . Pas de souillure ! peine perdue, çà va mieux mais la côte est dangereuse et il y a aussi une pollution " Les Algues Vertes " agaçant L'être Humain !

    A lire et retenir pour l'Histoire de notre planète, les générations de nos enfants, petits enfants etc .. drôle d'héritage, une si belle planète ! Pognon roi , narcissisme etc ! 

    Bises - fleur de rocaille !

    « Légende celtique - ville D'Ys Le sens des mots -La Main »

  • Commentaires

    15
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 12:07

    à Ricou : paroles de la chanson Amoc d'Alain Barrière

     

    Paroles de Amoco Ce fuel qui giclait de ton ventre,
    C'était comme un défi lancé
    À l'intelligence du monde,
    Du monde dit "civilisé";

    Mais ça fait mal la connerie
    Sur cent kilomètres allongée !
    Ce chef-d'oeuvre de veulerie
    Donnait quasiment la nausée !

    Où va la vie, où va le monde ?
    Et vers où court l'humanité ?
    Elle creuse avidement sa tombe;
    Mais quel monde allons-nous laisser ?

    Amoco !... Amoco !

    C'est pas la faute au capitaine,
    C'est pas la faute au P.D.G.;
    Bien sûr, c'est la faute à personne
    Et l'on était bien assuré

    Tant pis pour les côtes bretonnes
    Et quelques oiseaux mazoutés ;
    Gueulez pas trop ! On subventionne !
    Y'en a à peine pour kek'z'années...

    Où va la terre, où vont les hommes ?
    Mais vers où court l'humanité ?
    Elle s'assassine, il faut voir comme !
    Quel monde faudra-t-il chanter ?

    Amoco !... Amoco !

    Marée noire sur la Bretagne,
    Boues rouges en Méditerranée ;
    Et les fêlés du nucléaire
    Qui jouent les apprentis-sorciers ;

    Tous ces crimes contre nature
    Ne nous seront pas pardonnés !
    Il faudra payer la facture,
    J'ai crainte qu'elle ne soit "salée" !

    À ces enfants qu'on a fait naître,
    Mais quel monde allons-nous laisser ?
    L'air trop pollué de nos fenêtres
    Et nos rivières empoisonnées !

    Amoco !... Amoco !

    Mais tu n'pouvais donc pas te taire !
    Vont dire des "biens intentionnés",
    T'as pas encore assez d'emmerdes ?
    T'sais pas qu'ta chanson va gêner ?

    Mais devant ces crimes sauvages,
    Il ne faut pas se résigner !
    C'est tellement con que j'enrage !
    Et pas question de la fermer !

    Où va la terre, où vont les hommes ?
    Mais vers où court l'humanité ?
    Elle s'assassine, il faut voir comme !
    Quel monde faudra-t-il chanter ?

    Amoco !... Amoco !

     

    [ Ces sont Amoco Paroles sur http://www.parolesmania.com/ ]

    14
    ricou
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 03:35

    Nozvad


    Une chanson sortie à l'époque, faite le jour même je n'ai malheureusement plus la totalité des paroles -



    • c’était en mars un jeudi

    • il pleuvait fort devant Portsall

    • C'était en Mars avant Minuit

    • C'est l'accident devant Portsall



    • Les sirènes hurlent mais pour qui

    • l'on se doute sans trop y croire

    • on s'interroge les yeux rougis

    • déjà on pleure la marée noire



    • Au matin s'est le silence

    • sur les dunes et sur les grêves

    • il faut se rendre à l'évidence

    • je vous demande une trêve



    • qu'allait il faire mourir en manche

    • ce pavillon de complaisance

    • pour faire marcher les assurances

    • ..


     

    13
    Dimanche 18 Mars 2012 à 16:21

    Merci pour ton vote et pour la visite.
    Sympa ton espace...
    Bonne fin de journée 

    12
    Samedi 17 Mars 2012 à 09:27

     

    Terra ...

     

    bonne journée

    bisoussssssss

    11
    annie h Profil de annie h
    Samedi 17 Mars 2012 à 04:29

    c'est bien connue l'homme détruit l'homme

    10
    Vendredi 16 Mars 2012 à 19:45

    Trop petit à l'époque pour m'en souvenir...j'ai néanmoins vu quelques reportages sur le sujet...difficile d'oublier les horribles salissures !
    Mais comme disait un chanteur que j'aime beaucoup...avec le temps va, tout s'en va !

    Bonsoir chère publiciste,

    cui cui cui, cela commence à flairer bon le printemps,
    le bonheur de se laisser aller, avec les parfums qui se réveillent,
    de joyeuses couleurs qui s'épanouissent...
    Je te souhaite un bien agréable week-end, tout en douceur...
    amitiès & bisous
    Seb

    9
    Vendredi 16 Mars 2012 à 13:23

    Je me souviens de cette catastrophe, un vrai désastre !

    Toute une région a retroussé les manches pour nettoyer cette horreur gluante.

    Bon week-end à toi ! Bisous du vendredi

    8
    Vendredi 16 Mars 2012 à 10:01

    nous avons aujourd'hui un temps superbe , pour combien de temps ?

    bonne journée

    bisoussssssss

    7
    Jeudi 15 Mars 2012 à 22:30

    Bonsoir Jolana , eh bien un triste souvenir que l'on ne peut oublié !!!  ce sont des catastrophe dur pour la nature et la beauté du paysage  !!!  bonne soirée  merci  a+

    6
    Mercredi 14 Mars 2012 à 17:06

    Je me rappelle aussi de ce drame on en parlait énormément à l'époque en montrant toute l'horreur que cela représentait, pauvre faune, flore et nature qui en a pris un énorme coup mais hélas cela n'a pas servi de leçon et quand on voit ces monstres sur la mer on s'imagine s'il arrive ce problème le désastre que cela peut provoquer, merci pour cet article ma tite fleur et j'espère de tout coeur qu'il n'y aura plus de catastrophe mais je rêve hélas !!!!! Rhoo Tao toujours aussi charmand ih ih ih !!!!!!!! il a pas de pétrole mais il a des idées. Bonne soirée ma jolie fleur et gros bisous

    5
    Mercredi 14 Mars 2012 à 16:47

    Bonsoir

     

    C'est horrible pour les animaux et la nature se genre de drame et malheuresement malgrès le drame , sa sert pas de leçon.

     

    Enfin bon, des drames il y en à et il y en aura toujours

    Gros bisous

    Et merci de ta visite

    4
    Mercredi 14 Mars 2012 à 15:54

    Très bel article, j'ai vécu cela en direct. J'étais dans mon île de Batz à cette époque là, et si tu connais le coin, le mazout couleur de "merde" passait dans le chenal entre l'île et le Continent. Il y avait un temps de chien et les lames sur les roches des lavandières étaient toutes marron.....!!!!!! J'en ai d'ailleurs parlé dans mon blog OB que j'ai récupéré due EKLA.

    Les mésaventures de ZAZA (épisode N° 2)

    Dans l'épisode j'explique ma chute dans les rochers de mon île le 7 août 2011 et le dernier épisode le N° 10 mon retour à la maison

    Bises et bonne fin de journée mignon ker

    3
    papyserge
    Mardi 13 Mars 2012 à 21:52

    l'ancre de l' amoco cadiz à PORSALL compare la taille avec les personnes

    http://media1.voyages.woopic.com/medias/images/voyager-en-images/normales/ancre-de-l-amoco-cadiz-a-porsall-france-bretagne_87646.jpg

    mais c'est pas suffisant pour un aussi gros bateau

    et les chadoc pompérent

    http://www.cedre.fr/fr/accident/amoco_cadiz/amoco1.jpg

    tu voulais des photos d'oiseaux

    http://seaus.free.fr/local/cache-vignettes/L466xH480/Plogoff_ac_07-2-751fa.jpg






    *l'équipage du super frelon "alpha" qui a sauvé 33 hommes sur les 48 que comptait l'amoco cadiz ( 17 mars 1978)

    http://i32.servimg.com/u/f32/11/38/85/60/superf10.jpg

    une bretonne de portsall

    http://storage.canalblog.com/12/76/257996/32932420.jpg

     

    *bisous @+

    2
    Mardi 13 Mars 2012 à 18:26

    erci pour ce reportage , ce sont de vraies poubelles flottantes , comment s'étonner que de telles catastrophes arrivent , là aussi il y a quelque chose à faire au niveau mondial

    je dirais à nadouche,

    Une recette pour une bonne journée  ;-))

    1
    Tao Photo
    Mardi 13 Mars 2012 à 16:57

    Je me souviens très bien de ce drame, mais je n'ai jamais vu une plage poluée par le mazout. Cela doit être terrible, autant pour la faune, la flore et la nature.

    Chez moi, je n'ai pas ce problème, il y a rarement un pétrolier qui passe en face de chez moi... Une chance ! Il faut dire que j'habite à 150 km de la côte.

    Tant que le fric dirigera le monde, il y aura des désastres de ce type et rien n'y fera, on recommencera les mêmes bêtises...

    D'après la photo, je vois que toi, tu as eu de la chance, on a réussi à te démazouter.

    Bisous

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :